Effets sur la santé

boutique.punaisedeslits.info



Effets sur la santé de la punaise de lit : 

Bien que les punaises ne sont pas à ce jour connues pour transmettent des maladie, elles demeurent tout de même un problème de santé publique sérieux.

En effet, en plus des lésions cutanées ordinaires et des problèmes liés aux allergies, la punaise de lit peut également provoquer des troubles  psychologiques, des troubles phobiques, des troubles du sommeil, et plus rarement des oedèmes de Quincke et de l’anémie.   

Effets sur la peau :  

Premièrement, il est important de savoir que nous ne sommes pas tous sensibles aux piqures de punaises de lit.   Il peut arriver par exemple que dans une famille, une seule personne ait des lésions cutannées ou encore qu’une seule personne soit épargnée.  Cela ne veut pas pour autant dire que la personne est plus ou pas piquée par les punaises de lit.  Il s’agit seulement d’une réactivité différente de la personne aux anticoagulents et anesthésiants injectés par la punaise de lit

Des boutons de style urticaire :

Règle générale, les piqures de punaises de lit laissent généralement de petites enflures (0,5cm à 2.0cm)  autour du point où la piqure a eut lieu.  Ces petits boutons enflés ressemblant à de l’urticaire sont généralement sans danger.  On peut parfois les reconnaîtres à leur allignement en groupe de 3, 4 ou 5 piqures.  Des affections secondaires de la peau, des surinfections bactériennes, peuvent subvenir suite au grattement des lésions par des mains contaminées.   Après le grattage, les lésions infectés peuvent durer plusieurs semaines. Les infections finales peuvent se traduire par des folliculites, des cellulites ou des dermites eczématiformes. Même si les piqures de punaises provoquent des démangeaisons importantes, il vaut mieux ne pas gratter du tout ! 

Autres problèmes de peau reliés aux punaises de lit : 

D’autres symptomes peuvent également provenir d’un problème de punaises de lit. Ceux-ci sont principalement : Les papules oedémateuses, l’urticaire, l'impétigo, les éruptions bulleuses qui s’avèrent parfois hémoragiques et l’urticaire papuleuse. 

Certaines personnes peuvent expérimenter de fortes et complexes réactions aux piqures de punaises de lit.  Consultez votre médecin si vous avez un doute sur votre condition. 

Une page de l’institut national de santé publique du Québec évoque que certaines affections de peaux sont soignées par l’un ou l’autre de ces traitements : Corticostéroïdes topiques ou oraux , antihistaminiques oraux, antibiotiques.   Voir le tableau ici

Anémie: 

Une étude suggère également qu’une population incontrôlée de punaises de lit pourrait être en mesure de soutirer suffisamment de sang pour atteindre à la santé de nourrissons ou même d’adultes. 


Anxiété et Troubles du sommeil: 

Une récente étude a observé que des Montréalais victimes de punaises de lit sont cinq fois plus touchés par des symptomes d’anxiété et des troubles de perturbation du sommeil que les autres.  La même étude explique qu’il est important d’établir un suivi adéquat pour ces personnes qui ont des besoins médicaux et psychologiques réels.

Détresse psychologique:

Les infestations peuvent provoquer de la détresse psychologique, des symptômes dépressifs, de la honte, un isolement excessif, une stigmatisation par l’entourage.

On croit que la présence de punaises de lit pourrait également coïncider avec une désorganisation psychologique chez des personnes souffrant de troubles cognitifs ou de santé mentale. (référence ici)  



Autres références intéressantes en anglais: 
http://jama.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=183643
http://www.antipunaises.fr/wp-content/uploads/2011/11/Punaises-de-lits_Entomologistes_2011.pdf
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1365-2915.2012.01057.x/abstract


Comments