Le bilan 2016 des punaises de lit à Montréal

publié le 3 mars 2016 à 16:10 par Marc Tardif
Vous restez à Montréal? Vous avez des punaises de lit? Vous voulez vous en débarrasser, mais vous ne savez pas par quel bout commencer? Ne vous en faites pas. Vous n’êtes pas seul dans cette situation. Pour y remédier, la meilleure solution est de faire appel à un exterminateur à Montréal, ceux-ci sont plutôt familier avec ce type de problème.

Un problème qui touche autant les locataires que les propriétaires

Si autrefois les punaises de lit étaient un phénomène touchant surtout les logements insalubres, on les retrouve aujourd’hui dans de plus en plus de foyers, même bien entretenus. En effet, selon les statistiques compilées par la Ville de Montréal, de 2011 à 2015, le nombre de cas déclarés a augmenté d’environ 60 %, passant de 2809 à 4903 cas. Le parasite se loge généralement dans :

· Les matelas;

· Les sommiers;

· Les meubles rembourrés;

· Les meubles d’occasion.

De plus, on retrouve de plus en plus ce parasite dans des lieux publics (chambres d’hôtel, bureaux, bibliothèques, CLSC et même les transports en commun).

Dangereuses, les punaises de lit?

Malgré la croyance populaire, il n’existe aucune preuve scientifique que les punaises de lit transmettent de maladies, et aucun cas de transmission de maladie par la punaise de lit n’a été répertorié à ce jour. Toutefois, il faut demeurer vigilant : ce n’est pas parce que les punaises de lit ne transmettent pas la maladie que leur présence doit être ignorée. Il faut prendre toutes les mesures nécessaires afin de s’en débarrasser et ainsi mettre un frein à leur propagation.

Pour mettre fin au problème

Prenez la peine de vous renseigner afin de mieux les détecter. Signalez immédiatement à votre propriétaire la présence du parasite. Passez l’aspirateur régulièrement et mettez vos draps, couvertures, vêtements et tous les tissus infectés au lavage et laissez sécher à la machine à température maximale pendant au moins 30 minutes, afin de tuer les dernières punaises qui pourraient rester. Enfin, et surtout, communiquez dès maintenant avec un exterminateur.
Comments